vendredi 16 octobre 2009

Le riz gluant


Je ne sais pas à partir de quel moment la nourriture asiatique est devenue si à la mode, mais j'ai le net souvenir que dans mon enfance elle ne l'était pas du tout, voire totalement inconnue au bataillon chez la plupart des français. J'ai déjà évoqué le fait que quand j'étais petite je devais apporter mon repas de midi à l'école, mais il y avait aussi une tradition propre à cette école, celle des collations de 10h et de 15H. C'était les parents qui devaient à tour de rôle s'inscrire pour faire le snack pour toute une semaine. Et arriva une semaine où ce fut à notre tour.

Le fait est que, bien que ce soit ma mère, française, qui fit ces collations, elle eut l'idée de faire découvrir aux autres élèves de ma classe ma culture en nous préparant un dessert typiquement cambodgien: le riz gluant.

Et bien je dois dire que vous les français, en plus d'être les personnes les plus flemmardes et les moins douées au monde pour apprendre les langues étrangères (je sais ça n'a rien à voir mais il fallait que ce soit dit), vous êtes aussi les moins aventuriers en ce qui concerne la découverte de nouveaux plats. Le riz gluant, ce n'est ni plus ni moins du riz rond cuit dans du lait de coco, comme votre riz au lait à vous, avec des haricots noirs. Ca a une consistance un peu plus pâteuse, certes, mais le goût n'en est pas moins bon.

Et bien croyez le ou non, quand je me suis ramenée au goûter avec mon snack, même la prof n'en a pas goûté. Non mais j'vous jure, et puis en plus y'en a pas un qui a voulu en manger! Ils ont tous regardé mon dessert, un de mes desserts préférés, comme si c'était du poison au mieux et au pire de la bouse de vache aux choux de bruxelles, et au lieu de faire l'effort de goûter pour se rendre compte que finalement ce n'était pas si dégoûtant que ça, même la maîtresse qui était sensée donner l'exemple (une irlandaise, le comble) n'a pas daigné goûter.

Alors voilà, je vais vous expliquer un truc, vous les petits français tous contents de manger vos fromages qui puent et votre pot au feu sans goût, et aussi vos produits du terroir dont vous êtes si fiers: nous notre riz au lait il ressemble peut être à de la bouillie, mais nous notre riz il est tellement bon qu'on peut le manger sans aucun accompagnement. Et vos produits tripiers, qui font partie de votre si beau terroir de franchouillards, bah nous même s'ils ont l'air dégueu, on fait quand même l'effort d'en manger.

Tout ça, mes chers petits amis français, ça s'appelle l'ouverture d'esprit. Et j'vais sembler complètement folle mais pour moi ça se fait aussi dans l'assiette.

Mais en fait, ce qui me fait le plus rire dans cette histoire c'est non seulement que je me suis tapé un super goûter ce jour là puisque y'en avait plus pour moi (na, poils aux bras), mais qu'aujourd'hui la bouffe asiat' est tellement à la mode que les français mangent tout ce qui vient d'Asie ou est prétendu venir d'Asie. En plus ils disent que c'est bon et que c'est une bouffe révolutionnaire.

Alors là va falloir vous expliquer un truc les cocos: un sushi, c'est du riz aromatisé avec un bout de poisson cru. Y'a rien d'extraordinaire ni de révolutionnaire la dedans les gars. Et le riz cantonais c'est juste du riz avec des légumes et de la sauce soja.

Ouais je sais, je casse le mythe mais je pense que c'était vraiment un mal nécessaire au bien être du franchouillard moyen. Tout ça, c'est dans la tête: si j'avais brieffé mes camarades de classe pendant des semaines en leur disant que ce dessert était un des meilleurs et des plus appréciés de l'univers, ça se trouve ils se seraient enfilé la marmite. Ou pas. Enfin bref, vous avez pigé le sens. Et puis merde, j'ai raison et puis c'est tout.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci d'être revenue après un mois et demi d'absence ! Alors ce voyage ? Déçue ou enthousiaste ?
Un petit effort pour des textes un peu plus léchés !
Petit commentaire sur le riz gluant :
pour les "vieu" l'aspect peut rappeler le tapioca en soupe salée (à gerber) alors que le tapioca avec lait de coco MIAM !

Anonyme a dit…

Ps : je viens de lire vos réponses comme quoi il vaut mieux réfléchir avant d'écrire... ce qui n'est pas mon cas...
En tout cas bon sino-français et franco-chinois pour cette année scolaire...
PPS : le "petit effort" c'est pour contrebalancer le premier message...
Des compliments OUI mais savoir rester critique !

Anonyme a dit…

PPPS : Universitaire
Excusez moi

tévouille a dit…

Wolah! C'quoi ce flot de commentaires! Ce voyage? Il faudrait qu'en j'écrive plus pour que vous le sachiez! J'ai en tête encore trois quatre articles sur le sujet, mais avant bouche cousue ^^

Alexandre a dit…

Bor pen gniang ^^ Les Français ont bien du mal à accepter notre culture, Je me demande pourquoi les autres civilisations ont eu plus de succès X(

Très personnellement, je préfère encore un tom kha kaï Thailandais qu'un chili-con-carne que les français préparent si souvent (du moins de mon côté, à clermont-ferrand!)

tévouille a dit…

Alexandre, les français acceptent notre culture, mais pas nos desserts... Dernière tentative de mangeage de boh pôt à mes potes, ben y'a que l'irakienne qui a aimé ^^. Tant pis, ils les les ont bouffés mes nems!!!