jeudi 15 mars 2012

Le duel improbable: Prahok vs Maroilles


C’est habituellement la talentueuse rédactrice Dark Gally qui fait ce genre de duels sur le Site de So Busy Girls, mais aujourd’hui j’ai décidé que c’était à moi de faire ce duel là, et que ça ne se passera pas ailleurs. En effet, aujourd’hui j’ai envie de faire s’affronter dans l’arène le Maroilles et le Prahok.
Si je voulais absolument faire un match entre les deux, c’est parce que les cambodgiens associent souvent les saveurs de leurs poissons fermentés avec celles du fromage. Voyons qui des deux l’emportera sur l’autre.



Caractéristiques du Prahok : Pour ceux et celles qui ne le sauraient pas, le Prahok est une pâte de poisson utilisée comme condiments pour parfumer les mets cambodgiens, de la soupe au amok en passant par les beignets en tous genres. Il est fait avec des poissons d’eau douce généralement, réduits en pâte par piétinement (sisi c’est comme ça qu’on fait juré), et fermenté avec du sel pendant plusieurs semaines. Les américains l’appellent le fromage de poisson, parce que ça sent über fort quand même.

Son point fort : il parfume agréablement les plats sans avoir le goût de poisson, même quand on n’aime pas ça. Probablement les bactéries de la fermentation qui tuent l’odeur du poisson pour la remplacer par une odeur de… De quoi au fait ?

Son point faible : Tandis que le maroilles est considéré dans le monde entier comme un mets délicat, le Prahok représente une barrière psychologique à franchir si jamais on veut le manger. Si on n’aime pas le poisson, on aura peur que le gout nous freine dans notre dégustation, et si on l’aime, on aura peur de manger du poisson pourri.

Mon avis perso : oui, mais mélangé avec autre chose. Trop peur de vomir.

Pourquoi il doit gagner : Parce que c’est le Cambodge qui en dépend









Caractéristiques du maroilles: Le maroilles, quant à lui, est un fromage à pâte molle, affiné pendant six semaines et qui a une odeur de pieds moisis. Il est originaire des départements du Nord et de l’Aisne, et est particulièrement apprécié pour son goût fin, et la facilité avec laquelle on peut le préparer cuit dans une tarte par exemple.





 Son point fort : Il séduira tous les adeptes du fromage fort et fondra agréablement sur n’importe quel support chaud. Les pâtes, les tartines grillées, le rebord du four.


Son point faible Tandis que le prahok se conserve en bocal, dans un sac plastique au fond d’un placard, le maroilles doit se conserver absolument dans un tupperware dans le frigo, peut être emballé dans du film plastique dans sa boite parce que son odeur embaume l’air quel que soit l’endroit où on le conserve


Mon avis perso : oui, mais pas le fromage entier. Trop peur de vomir.

Pourquoi il doit gagner : Parce que sinon, les Ch’tis vont me tuer



AND ZE WINNER IIIIIS le déodorant d'intérieur. Virez moi ça, mon nez va tomber.



9 commentaires:

AnnaPoubelle a dit…

Jamais goûté ni l'un ni l'autre, et franchement j'ai pô envie!
En plus c'est désastreux pour le régime ^^

tévouille a dit…

le prahok c'est que du poisson avec du sel hein ^^

Voyage Perou a dit…

Ouh là, c'est une drôle de lecture à 7 du matin...tout un réveil ;)

tévouille a dit…

@Voyage Pérou BOUAHAHAHAH un bon petit déjeuner, une tartine de pain avec une bonne tranche de maroilles et une couche généreuse de prahok dessus, et roulez jeunesse! \o/

GirlTravelling a dit…

Joli duel :)
J'ai une question: est ce que t'a déjà mangé du Durian? On m'a mis des défis culinaire ou autre pour le voyage sur une liste et ça en fait partie. Les descriptions qu'on en fait sont vraimpent beurk. Suis moyennement rassurée.

tévouille a dit…

@GirlTravelling ah, du durian... Ca sent les poubelles et c'est très sucré. Je ne te conseille pas le fruit seul pour la première fois, mais des pâtisseries à base de durian pour commencer.

Les asiatiques disent de ce fruit que ça a le gout du paradis mais l'odeur de l'enfer. C'est clair que ça pue. Et pour le goût, il faut goûter pour comprendre, mais je pense que c'est une experience à faire une fois dans sa vie. Un peu comme manger du natto.

Ellen A Paris a dit…

Ton post papote fromage alors forcément ça me parle lol
Je ne connais le prahok mais ça m'intrigue, tiens ;-)
et comme je ne suis pas super fan du maroilles, je pense que je pourrais être plus tentée par ta pâte de poisson lol
Bises <3

tévouille a dit…

@Ellen a Paris choix difficile hein? Moi je préfère ne manger aucun des deux, comme ça tout le monde est content :D

Isa a dit…

Mdr jprefere le Maroiles quand meme xD